FAIRE UN DON
Déductible de vos impôts

Fermer

LA SITUATION DU CORONAVIRUS EN AFRIQUE ( au 31 mars)

 

Les mesures se mettent en place petit à petit. Certains pays sont plus touchés que d’autres. D’une manière générale, beaucoup d’ignorance et peu de relaie d’information de prévention au niveau des Etats. Les partenaires sont donc en manque d’informations.

De plus, les systèmes de santé tels qu’ils sont ne peuvent pas affronter une arrivée massive de cas graves de covid-19.

Une grande pénurie de masques et de gel hydroalcoolique est déjà visible dans les pays.

 Nos équipes sont mobilisées pour informer sur les moyens de prévention du virus et pour mettre à disposition des centres soutenus les moyens indispensables pour prévenir la maladie : postes de lavage des mains, savon, désinfectants, masques.

 

Bénin

Situation du pays

6 cas recensés et 1 cas guéris

Le confinement a été demandé depuis le 30 mars et pour les 30 prochains jours dans la zone centrale et autour de Cotonou mais il n’y a pas de confinement total pour le moment

La circulation est impossible entre la zone de confinement et les autres zones

Les banques seront fermées l’après midi

Situation des projets et action de la fondation

La fabrication de masques en tissu est mise en place par nos partenaires

Equipement du centre Maria Goretti en poste mobile de lavage des mains et sensibilisation des jeunes handicapés avec les affiches FRF

Au centre CTLUB de Pobé :

  • le nettoyage en profondeur avec la solution chlorée des sols, poignets de portes, outils, à été mis en place 2 fois par jour
  • Nécessité d’une dérogation par le préfet du Plateau pour aller à Cotonou que nous avons pu obtenir aujourd’hui 30 mars pour 2 semaines.
  • Mise en place du lavage des mains obligatoire à l’entrée du Centre. L
  • es masques tissus (3 par salarié) seront livrés le 1er avril. 

 

 

Burkina Faso

Situation du pays

Sur le continent africain, le Burkina Faso est un des pays les plus touchés par l’épidémie de coronavirus Covid-19, avec l’annonce de 216 cas confirmés et 12 décès.

Le pays est déjà confronté à une crise sécuritaire sans précédent avec plus de 765.000 personnes déplacées jusqu’à présent par les violences. En 12 mois, ce sont plus de 700.000 personnes déplacées par l’insécurité selon le Haut-Commissariat de des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Les conséquences de la propagation de l’épidémie covid-19 au Burkina-Faso sont catastrophiques… On peut craindre une famine généralisée chez les populations déplacées et une recrudescence des actes terroristes à travers le pays.

Depuis le 16 mars 2020, le gouvernement a pris des mesures strictes afin de protéger la population :

– Interdiction des rassemblements

– Fermeture des établissements scolaires

– Fermeture des boites de nuit et bars.

– La fermeture des frontières le 21/03/2020

– Couvre-feu sur toute l’étendue du territoire de 19H00 à 5H00 du matin.

– La mise en quarantaine pour 2 semaines de plusieurs villes : Ouagadougou, Bobo Dioulasso, Koudougou, Banfoa, Dedougou, Zorgho, 

Des difficultés d’approvisionnement sont signalées sur Ouagadougou.

Le gouvernement du Burkina-Faso appelle les populations à la responsabilité et au strict respect des mesures de santé publique.

Situation des projets et actions de la Fondation

Dans ce contexte de crise sanitaire, la Fondation accompagne et soutient ses partenaires dans la mise en place des mesures d’hygiène élémentaires pour lutter contre la propagation de l’épidémie.

Suite à l’état des lieux des besoins des partenaires œuvrant pour la santé et l’éducation, la Fondation a mis en place les actions suivantes :

  • Transmission à chacun d’affiches de sensibilisation vulgarisées : sur la prévention de la maladie ; sur les bonnes pratiques d’hygiène corporelle et de lavage des mains ; sur la fabrication locale de masques en tissu (pour pallier à la pénurie de masques dans les pharmacies).

 – Objectif : impression locale des affiches en quantités nécessaires => à Kaya, qui accueille des milliers de déplacés internes à cause du terrorisme, les affiches seront placées dans tous les lieux publics de la ville.

                    Au burkina-Faso, Soeur Marie Louise poursuit avec courage la diffusion des affiches de sensibilisation auprès des déplacés de la ville de Kaya et 5 Carton de savons ont été achetés

                                                                                                                                        

– Premiers retours : grande utilité

  • Accompagnement plus poussé des partenaires Enfants accueillant des jeunes filles et des enfants en bas âge, avec :

– La mise à disposition de dispositifs de lavage des mains (avec pédale), savon, et eau de Javel pour la désinfection des surfaces ;

– Des recommandations pour la constitution d’une trousse à pharmacie, à utiliser uniquement en cas d’urgence et de pénurie de médicaments dans les pharmacies.

 

Cameroun

Situation du pays

142 cas recensés et 6 décès

Les écoles sont fermées depuis une semaine

Les partenaires prennent petit à petit l’ampleur de la crise

 

Situation des projets et actions de la fondation

Distribution des affiches de sensibilisation

Les dispositifs de lavage des mains sont mis en place dans les projets

Côte d’Ivoire

Situation du pays

161 cas recensés et 6 décès

Abidjan Niamey et Ouagadougou sont en quantantaine (interdiction entrer et sortir de la ville) avec un Couvre feu

Situation des projets et actions de la fondation

 Distribution des affiches de sensibilisation

Les dispositifs de lavage des mains sont mis en place dans les projets

 

Guinée

Situation du pays

22 cas recensés

Couvre feu mis en place de 21h à 5h du matin

Situation des projets et actions de la fondation

 

 

Madagascar

Situation du pays

  • 46 cas dépistés
  • Le dépistage du COVID-19 se poursuit en priorisant les recherches sur des personnes rentrées récemment par avion de l’étranger, sont réquisitionnés les étudiants en médecines et les médecins du public pour accompagner les forces de l’ordres dans les investigations sur ces personnes normalement confinées.
  • Les personnes qui ont été dépistées sont en confinement et sont arrivées par avion la semaine dernière
  • le pays est en recherche active de cas
  • Le protocole thérapeutique Hydroxy ou (phosphate) de Chloroquine + Azythro.. a été retenu. 
  •  Le confinement est purement théorique il y a des quelques de milliers de gens dans la rue pour essayer d’obtenir des PPN à coûts réduits délivrés dans certains centres subventionnés par l’état
  •  Un petit stock des produits nécessaires au protocole est dispo au Ministère de la Santé , et une commande est en attente…..
  •  Les équipes d’investigations sont bien équipées en masques et désinfectant et  les vêtements sont aspergés de solution hydro alcoolique (sans glycérine) avant retour au domicile
  • A Tananarive, les transports en communs sont fermés
  • Le confinement de la population à commencé le 23 mars à Tananarive 
  • Le pays est en pénurie de masque et de gel depuis 5 semaines
  • Des solutions se crées pour fabriquer des masques en tissus
  • Le risque majeur est que si l’on confine les gens, la précarité entraînera des actes de banditisme pour permettre la survie. 
  • L’ IMRA (institut de recherche malgache travaillant sur des médicaments à base de produits naturels) soumet un TTT préventif sur la base de produits naturels déjà dispo…

 Situation des projets et actions de la fondation

  • La majorité des centres aidés par la fondation  se sont en confinements avec leurs malades et ont bien réagi.
  • les Maraudes dans la ville continuent et les équipes de la fondation font tout pour aider au maximum leur voisinage  ( protection ,nourriture, messages sur l’hygiène…) et se rendre utile au niveau local
  • Des messages de sensibilisation et des kits de prévention du COVID-19 ont été envoyés aux différents centres par internet .
  • Tout est mis en oeuvre pour continuer les projets déjà lancés par la fondation ( PIRP et PCT TTT) et pour sécuriser et permettre les approvisionnements de médicaments ( notament ceux pour la lèpre dans les différents centres.

MALI

Situation du pays

23 cas recensés et 2 décès

Les personnes qui sont arrivées d’Europe ont été directement confinées au Mali

Un couvre feu a été instauré 

 Situation des projets et actions de la fondation

 

NIGER

 Situation du pays

  • 27 cas détéctés et 4 décès
  • Le Niger 189ème/189 pays en terme d’indice de développement humain IDH
  • La situation est extrêmement préoccupante dans un pays où le système de santé est à bout de souffle, cumulant à la fois une situation sécuritaire détériorée en particulier dans les zones frontalières avec le Nigeria, le Burkina-faso et le Mali, où des groupes armés perpétuent des attaques répétées contre les forces de sécurité et les civils, mais également en devenant par la force des choses un pays d’accueil pour les populations des pays voisins fuyant les conflits (246 000 réfugiés) et 186 000 personnes déplacées principalement à Diffa et Tillaberi.
  • Il n’y a pas encore de couvre feu
  • Les écoles et les universités ont été fermées

 Situation des projets et actions de la fondation

  • L’état des lieux des partenaires FRF « santé et enfants » du Niger à été réalisé et les partenaires sont maintenant équipés pour faire face à la crise du covid-19.
    • L’association nigérienne Raoul Follereau et l’association Nationale des Albinos du Niger s’impliquent dans la diffusion des affiches de sensibilisation spécialement dans le quartier de Koira Tegui (le quartier le plus pauvre de Niamey).
    • La liaison Niamey Zinder est coupée, Notre centre Kara Kara de Zinder qui réalise  près de 15 000 consultations par an s’équipe avec les moyens du bord sur place et nous suivons la situation.
    • Mise en place au 28 mars 2020 de 4 dispositifs de lavage des mains au Centre National Dermato Lèpre de Niamey qui réalise près de 20 000 consultations dermatologiques par an.

                                         Dispositif avant intervention de la fondation :                                       Dispositif après intervention de la fondation :   

  • La maison Saint Vincent de Paul de Niamey accueille 10 enfants en internat orphelins ou en situation de grande vulnérabilité et 15 externes. La maison ne ferme pas. 1 dispositif de lavage des mains et du savon a été mis à disposition.
                               Soeur Anne Robbe, directrice de la maison Saint Vincent de Paul devant le nouveau dispositif             

RDC

Situation du pays

82 cas recensés et 8 décès

Les écoles sont fermées depuis le 19 mars

 Situation des projets et actions de la fondation

Les partenaires sur place sont surpris par ce virus et demandent à la Fondation des supports à communiquer sur ce virus

 

Tchad

Situation du pays

Crise politique qui prend le dessus sur le Covid-19

5 cas recensés

La population a peur de l’avenir dû au Covid-19

Situation des projets et actions de la fondation

Les projets de la fondation continuent dans le pays

limitations des déplacements dans les camps de réfugiés