Fondation Raoul Follereau

Reconnue d'utilité publique






Accueil > Actions > Aider les lépreux et soutenir des programmes de santé > Nos objectifs > Lutter contre l’ulcère de Buruli



Lutter contre l’ulcère de Buruli

Depuis 1994, la Fondation Raoul Follereau met son expérience et son expertise médicale au service des victimes de l’ulcère de Buruli. Comme la lèpre, il touche principalement des populations rurales, isolées, défavorisées. Au Bénin, en Côte d’Ivoire, et au Congo, la Fondation lutte contre cette endémie par la prise en charge des malades, le soutien à la recherche et la sensibilisation du public.

Une mycobacterie cousine de la lèpre
L’ulcère de Buruli résulte de l’infection par Mycobacterium ulcerans, un micro-organisme appartenant à la famille de la tuberculose et de la lèpre. L’infection entraîne une destruction de la peau et des tissus mous avec des ulcérations étendues, situées en général sur les jambes ou sur les bras. Faute d’un traitement précoce, les patients (dont environ 2/3 ont moins de 15 ans) gardent des séquelles fonctionnelles invalidantes sur le long terme. Le diagnostic et le traitement précoces sont les seuls moyens pour réduire au maximum la morbidité et éviter les incapacités. 

Pour en savoir plus sur l'ulcère de Buruli et sur l'engagement de la Fondation Raoul Follereau :
- Découvrez l'action de la Fondation Raoul Follereau au Bénin et en Côte d'Ivoire
Carte de visite d'une mycobactérie mystérieuse
- 21 années d'engagement

La presse en parle :
- Le Monde, Ulcère de Buruli, une composante génétique en jeu, 15/02/2016
- Fraternité Matin, Lutte contre l'ulcère de Buruli : Goudou Coffie inaugure l'unité médico-chirurgicale de Divo, 21/02/2015

Vous pouvez soutenir cette action !

 Faire un don


Haut de page

Nos actualités


1 / 5

2 / 5

3 / 5

4 / 5

5 / 5




Le témoignage de Fidèle, une ancienne malade de la lèpre.