Fondation Raoul Follereau

Reconnue d'utilité publique






Accueil > Actions > Favoriser la réinsertion par l'emploi > Nos projets > Du matériel médical pour l’hôpital de damas



Du matériel médical pour l’hôpital de damas

Situé au centre de la ville de Damas, l’hôpital St Louis, que l’on nomme aussi l’hôpital français a soigné en 2016, 2500 civils et blessés de guerre.

Pour exercer une surveillance médicale continue, l’hôpital utilise des moniteurs qui fonctionnent 24h/24. Ces outils sont particulièrement indispensables dans les services de soins intensifs. Aujourd’hui, après de nombreuses années de services, ces moniteurs sont devenus obsolètes. Ils n’affichent pas certains paramètres cruciaux pour surveiller un patient reçu aux urgences ou sorti d’une grosse intervention chirurgicale.

« Le suivi des paramètres vitaux est un élément clé dans la prise en charge et le traitement du patient » explique Soeur Lamia, la directrice de l’hôpital. « Plusieurs fois, nous avons dû réquisitionner un médecin et une infirmière pour assurer un suivi médical individuel et cela pendant des nuits entières. Cela génère de la fatigue supplémentaire pour les équipes et provoque une baisse de la vigilance du personnel soignant, au risque d’une erreur médicale grave. C’est toute la prise en charge des malades qui en souffre. Cette situation n’est pas tenable ».

Face cet enjeu vital, la Fondation Raoul Follereau s’est engagée à fournir les fonds nécessaires à l’achat de ces moniteurs de surveillance.

Leur besoin en 2017 :
12 800 € pour acheter un moniteur de surveillance


Haut de page

Nos actualités


1 / 5

2 / 5

3 / 5

4 / 5

5 / 5




Le témoignage de Fidèle, une ancienne malade de la lèpre.