Fondation Raoul Follereau

Reconnue d'utilité publique






Accueil > Actualités > Archives > Décès d'André Récipon : le combat continue



Décès d'André Récipon : le combat continue

 André Récipon (à gauche) et Raoul Follereau (au milieu), au Burkina Faso.

Fils spirituel et premier successeur de Raoul Follereau (1903-1977), André Récipon est décédé le 16 janvier 2015 ; une semaine avant la 62e Journée Mondiale des Lépreux.

Né en 1925, engagé volontaire à 18 ans, André Récipon entre dans la banque après la guerre. Il y conduira une brillante carrière, en tant que Directeur puis Administrateur.

C'est à lui que Raoul Follereau confie son oeuvre en 1968, avec la mission de l'organiser et de la développer.
Dans la continuité de l'esprit et du message de Raoul Follereau, le fondateur, André Récipon est le bâtisseur de cette oeuvre. Sous son impulsion, la Fondation Raoul Follereau se met en ordre de marche pour répondre à sa vocation : soutenir toute initiative promouvant la dignité de la personne humaine, qu'elle soit exclue à cause de sa maladie, de son ignorance ou de sa pauvreté.

Aujourd'hui, la Fondation Raoul Follereau soutient plus de 350 projets et programmes dans 32 pays, dont la France, apportant ainsi sa contribution à la construction d'un monde plus juste, dans l'esprit de la doctrine sociale de l'Eglise.

Par-delà son engagement au sein de la Fondation Raoul Follereau, André Récipon est aussi à l'origine de nombreuses initiatives au service du bien commun. Il a particulièrement joué un rôle déterminant au sein de la Fédération des associations internationales luttant contre la lèpre (ILEP, dont la Fondation Raoul Follereau est membre fondateur) et dans la promotion du logement social en France, en créant la Fondation pour le Logement Social.

Croix du combattant volontaire 39-45, Légion d'honneur..., André Récipon a reçu de nombreuses distinctions, nationales et internationales (Bénin, Mali, Luxembourg, Malte, Madagascar, Liban...).

"Une grande voix, une voix forte, celle du coeur, de la générosité, de l'engagement, de la fidélité et de la foi vient de s'éteindre. Une voix qui interpellera longtemps encore nos consciences, celle d'André Récipon, avec son charisme et parfois ses excès. Lui qui a tant aimé les autres et les a tant aidés. Merci, André, pour votre vie donnée !"
Professeur Marc Gentilini, membre de l'Académie nationale de médecine et du Conseil économique et social, et membre d'Honneur du Conseil de Surveillance de la Fondation Raoul Follereau.

Communiqué de presse 


Haut de page

Nos actualités


1 / 5

2 / 5

3 / 5

4 / 5

5 / 5




Le témoignage de Fidèle, une ancienne malade de la lèpre.