Fondation Raoul Follereau

Reconnue d'utilité publique







Accueil > Actualités > 2016 : Les enfants vous disent merci !



2016 : Les enfants vous disent merci !

Noël est le temps des enfants. La Fondation Raoul Follereau leur porte une attention particulière pour les aider à grandir et à devenir des hommes et des femmes debout. Aujourd’hui, ils vous disent merci.

On dit que Noël est la fête des enfants. Peut-être parce que, dans leur innocence et leur pureté, ils sont les plus à même d’en saisir la mystérieuse beauté. Ainsi nos partenaires mettent-ils un soin particulier à bien préparer cette fête. Cela prend des formes très variées selon les pays, les cultures et les projets. Ainsi, à Doumé (Cameroun), on prépare Noël plus d’un mois à l’avance, en montant des spectacles, en regardant des films pour comprendre ce qui s’est passé il y a 2000 ans. Et le jour J, il y a 2 fêtes, celle de l’école, et celle des familles. En France, les patronages sont fermés pendant les vacances de Noël : ce temps est laissé aux familles.  Le savoir est déjà une préparation, d’autant que le prêtre a pris soin d’expliquer la signification de Noël depuis le début de l’Avent.

Aujourd’hui, dans cette joie toute fraîche de la Nativité, les enfants veulent vous dire merci.
Merci car sans vous, certains seraient dans la rue, en France ou à Manille ; certains seraient victimes de la prostitution ou de la guerre, en Syrie ou au Congo ; certains seraient sans doute en prison.

Merci, car grâce à vous, ils ont la chance d’aller à l’école, de poursuivre des études malgré la guerre, de sortir de la rue, de la mine, de la décharge ou d’une maison dont les parents sont trop souvent absents.

Merci, car grâce à vous, ils peuvent désormais échapper à la fatalité et prendre leur destin en main : ils ont reçu une éducation, une instruction, ils ont reçu un espoir en héritage. C’est le plus grand trésor qui soit.

Mais vous le savez, sans persévérance, sans action dans le temps, toute éducation périclite et disparaît. Il suffit d’un petit relâchement pour devoir tout recommencer à zéro. Alors pour que nous puissions continuer notre action en faveur des enfants, nous avons besoin de vous. En France en Europe et dans le monde, nos partenaires accueillent, écoutent, accompagnent des enfants dans une détresse physique, morale ou sociale. Ils ont besoin de nous. Les laisserons-nous seuls ?


Haut de page

Nos actualités


Le témoignage de Fidèle, une ancienne malade de la lèpre.