Fondation Raoul Follereau

Reconnue d'utilité publique







Accueil > Actualités > Une campagne pour ouvrir les yeux



Une campagne pour ouvrir les yeux

Cette semaine, vous allez voir fleurir dans toute la France des lunettes orange sur internet, les affichages publics, les journaux. Pourquoi cet accessoire pour parler de la lèpre ? Voici les explications que vous attendez.

La lèpre a disparu d’Europe il y a un siècle. En France, beaucoup pensent que la lèpre est une maladie du Moyen-Age, qui n’existe plus. Et pourtant ! Chaque année, 211 000 nouveaux cas sont dépistés, dont 10% d’enfants. Victime de préjugés dont elle ne parvient pas à s’affranchir, elle brise chaque jour des milliers de vies, sans distinction de sexe, ni d’âge. Dans certains pays, les malades de la lèpre sont encore frappés d’exclusion au premier symptôme visible et, la plupart du temps, ils préfèrent cacher leur maladie, plutôt que d’aller voir un médecin.

La Fondation Raoul Follereau a donc choisi de pointer du doigt cette ignorance en proposant une paire de lunette qui permet à tous de voir que des personnes contractent chaque année la lèpre et les ravages qu’elle provoque. Le message est résolument différent de la communication que la Fondation avait l’habitude d’employer jusque-là : il n’y a plus de visage de lépreux. Et le slogan « regardons la lèpre en face » insiste sur cette nécessité de ne pas oublier ces lépreux qui ont besoin de notre aide.

L’objectif des lunettes est d’interpeler, de rendre visible l’invisible, comme le proclame l’étiquette de l’affiche. Ainsi, les quêteurs porteront ces lunettes le jour J, afin de rendre visible l’invisible – il est si facile d’ignorer un quêteur anonyme – grâce à ce signe de reconnaissance. Le lien avec l’affichage sera aussi immédiat.

En complément de l’affichage et des lunettes pour les quêteurs, nous proposons à tous de chausser ces lunettes orange et de partager la photo sur les réseaux sociaux pour montrer son soutien. Cette opération se fait à partir du site dédié à la campagne JML www.regardonslalepreenface.fr. Vous pouvez dès aujourd’hui participer à cet élan afin que tous vos amis puissent se mobiliser pour les lépreux.


Haut de page

Nos actualités


Le témoignage de Fidèle, une ancienne malade de la lèpre.