Fondation Raoul Follereau

Reconnue d'utilité publique






Accueil > Actualités > Lèpre : un dépistage au Sénégal



Lèpre : un dépistage au Sénégal

Du 16 au 20 octobre prochain, une mission de dépistage actif aura lieu dans la région centrale du Sénégal. La Fondation Raoul Follereau a besoin de vous pour financer cette mission conduite par le Dr Johnson et le coordinateur du programme national de lutte contre la lèpre sénégalais.

 Le dépistage actif est notre meilleure chance de venir un jour à bout de la lèpre. En effet la longue durée d’incubation de cette maladie (5 à 20 ans pour les cas les plus extrêmes) et l’éloignement récurant des malades de tout centre de santé ou dispensaire sont les premiers facteurs de diffusion de cette maladie qui touche plus de 200 000 personnes chaque année. Si la maladie et ses séquelles peuvent être impressionnantes, on en guérit pourtant depuis 1981 et la mise en place d’un traitement par poly-chimiothérapie.


Pour guérir les plus possible de malades, éviter les séquelles qui peuvent handicaper gravement les personnes guéries et endiguer la contagion, les équipes des programmes nationaux de lutte contre la lèpre vont donc au plus près des malades, dans les villages reculés où la lèpre est encore honteuse.


Le programme national de lutte contre la lèpre du Sénégal, en lien avec la Fondation et son conseiller médical, le Dr Roch Christian Johnson, organise donc du 16 au 20 octobre prochain une mission de dépistage dans une région du centre du pays. Cette région a été ciblée à partir de la provenance des malades traités dans les différentes structures de lutte contre la lèpre du pays. Le programme national a donc mené une enquête sur le terrain et découvert une zone d’endémie.


Durant 4 jours, le Dr Johnson et le médecin coordinateur du programme national, accompagnés d’une douzaine d’infirmiers, vont donc se rendre sur place pour dépister les malades. Une telle mission est synonyme de frais. Pour la financer nous avons besoin de votre aide. Il nous faut récolter 5 336 € pour boucler le budget de ce dépistage.


Plus le dépistage est précoce, plus les chances de guérison sans séquelle sont importantes. C’est aujourd’hui qu’il faut se mobiliser.


Notre besoin : 5 336 € pour dépister des malades de la lèpre et les guérir sans séquelle.

 


Haut de page

Nos actualités


1 / 5

2 / 5

3 / 5

4 / 5

5 / 5




Le témoignage de Fidèle, une ancienne malade de la lèpre.