Fondation Raoul Follereau

Reconnue d'utilité publique







Accueil > Actualités > Rentrée scolaire : tout reste à faire



Rentrée scolaire : tout reste à faire

Le mois de septembre a vu les enfants effectuer leur rentrée  en France et dans les projets de la Fondation Raoul Follereau tout autour du monde. Tout reste cependant à faire pour permettre aux enfants du patronage de l’Estaque (13) de poursuivre leur scolarité dans de bonnes conditions.


Si vous avez des enfants, vous savez à quel point le début d’année scolaire est crucial pour l’enfant, sa relation aux autres, à l’apprentissage et à la réussite. Aussi le patronage de l’Estaque, situé dans le quartier du même nom, à Marseille, a-t-il ouvert ses portes dès la rentrée scolaire. Créé en 2015 à la demande du prêtre en charge de la paroisse locale, il accueille des enfants de familles aux revenus modestes. Les garçons et les filles qui y viennent sont scolarisés en primaire et y trouvent un lieu où ils peuvent jouer et apprendre dans une ambiance de saine camaraderie et avec des bénévoles dévoués.


Le patronage accueille une cinquantaine d’enfants aux profils différents : la richesse d’un patronage se trouve dans le jeu qui fait se mélanger les enfants et facilite l’apprentissage. Chaque soir, le patronage propose un temps d’aide au devoir et de consolidation des connaissances. Il est suivi d’un jeu avec les animateurs. Cet équilibre permet l’épanouissement de l’enfant et son ouverture au monde.


Tout cela a un coût : il faut entretenir les bâtiments, acquérir les manuels et les livres nécessaires à l’apprentissage, les jeux éventuels, le véhicule qui permet de transporter les enfants, notamment lorsque les parents travaillent encore à l’heure de la sortie des classes.


La Fondation Raoul Follereau participe à cette œuvre d’éducation en participant au budget de la structure à hauteur de 10 000 €. Cette somme permet le fonctionnement du patronage et l’accueil de tous ceux qui le veulent.


Nous avons besoin de vous pour réunir cette somme et donner à ces enfants la chance de pouvoir poursuivre le cursus scolaire dans les meilleurs conditions, en sachant lire, écrire et compter avant leur entrée au collège.

Notre besoin: 10 000 € pour permettre à des enfants d'origine modeste de bénéficier d'un accompagnement de qualité dans leur apprentissage à Marseille


Haut de page

Nos actualités


1 / 5

2 / 5

3 / 5

4 / 5

5 / 5




Le témoignage de Fidèle, une ancienne malade de la lèpre.