FAIRE UN DON
Déductible de vos impôts

Fermer

         

L’Oeuvre d’Orient, la Fondation Raoul Follereau et l’IECD, qui agissent au Moyen Orient depuis de nombreuses années, sont à l’initiative du Comité de Sauvegarde des Écoles du Liban. Ce comité veut conduire une action d’urgence en vue de maintenir ouvertes les écoles actuellement menacées de fermeture à la rentrée de septembre 2020 en raison de la crise économique et politique que traverse le pays.

Parmi les difficultés que rencontre aujourd’hui le Liban, celle de l’éducation est d’une importance particulière, puisqu’elle est un élément essentiel de la paix dans ce pays.

En lien avec le secrétariat général de l‘Enseignement catholique en France, cette action de sauvegarde est ouverte à toutes les personnes et associations de bonne volonté en France.

Le Liban, malgré toutes les difficultés, maintient, depuis des décennies, l’espoir qu’un Moyen-Orient ouvert et pluraliste est possible. Et ce grâce à la volonté de ses citoyens, libres et engagés. Cette forte conscience de la citoyenneté est due à l’importance que donnent toutes les familles libanaises à l’éducation, et aux sacrifices immenses qu’elles sont prêtes à faire pour cela.

Le réseau éducatif libanais est à 70 % non gouvernemental et ne reçoit pas d’aide de l’État. Au cœur de ce réseau, les centaines d’écoles chrétiennes sont un pilier de l’excellence de l’enseignement libanais.

Ces écoles ont une particularité qui fait leur force et leur richesse : elles forment tous les Libanais, chrétiens, musulmans et druzes, garçons et filles, les plus riches comme les plus pauvres, en ville comme à la campagne, à Beyrouth et dans toutes les régions du pays.

En grande partie francophones, grâce à cet héritage que nous avons en commun de la culture française, ces établissements ont formé des générations d’élèves libanais, ont ouvert leur regard au monde et ont développé leur esprit critique.

Tous les jours, des établissements ferment définitivement. Cet été sera déterminant pour nombre d’élèves. Une liste des écoles a été établie. Ce comité invite toutes les personnes de bonne volonté, les associations, les institutions, les personnes de la diaspora libanaise, à le rejoindre pour porter la préoccupation des écoles chrétiennes au Liban.

Une visioconférence ZOOM a eu lieu le 9 juillet à 11 h.

Pour la visionner et/ou obtenir des informations , cliquez ICI

Pour soutenir les écoles du Liban : faites un DON

 

 

Écoutez l’intervention de Roger Khairallah, représentant de la Fondation Raoul Follereau au Moyen-Orient

 

Un petit garçon de l’école saint Maron, dans le Chouf. Crédits : Raphael de Belleville