FAIRE UN DON
Déductible de vos impôts

FAIRE UN DON IFI

  Soyez, chacun de vous, une parcelle, une étincelle d’amour. Rendez-le contagieux. Organisez l’épidémie du bien.

Raoul Follereau

 

Vous êtes assujetti à l’IFI ? Soutenez les actions de la Fondation Raoul Follereau et bénéficiez d’une réduction fiscale sur l’impôt sur la fortune immobilière.

Pour tout renseignement fiscal ou sur l’un de nos projets,
n’hésitez pas à prendre contact avec notre
Responsable Philanthropie :
Jean-Christophe Bernard
au 06 34 31 31 67 / 01 70 38 92 83
ou par mail à l’adresse jcbernard@raoul-follereau.org

 Découvrez nos projets prioritaires 2022

PRIORITÉ SANTÉ

LUTTE CONTRE LES MALADIES TROPICALES NÉGLIGÉES (MTN)

Les maladies tropicales négligées comme la lèpre et l’ulcère de Buruli sont intimement liées à des conditions de vie précaires. Elles frappent ainsi essentiellement les populations les plus démunies.

Forte de son expertise dans la lutte contre les MTN, la Fondation Raoul Follereau a déployé, en partenariat avec la Fondation espagnole Anesvad, la stratégie WASH dans des zones du Bénin et de Côte d’Ivoire.

À QUOI SONT DUES LES MTN ?

– Affaiblissement du système immunitaire à cause de la pauvreté et de la malnutrition.
– Manque de connaissances sur les symptômes des MTN et sur les gestes d’hygiène.
– Éloignement des centres de santé pour certains villages reculés.
– Absence ou mauvais état des infrastructures d’hygiène et de santé.

WASH DANS LE DISTRICT DE GAGNOA

La région de Goh, située au centre de la Côte d’Ivoire, connaît depuis 2014 une forte incidence de MTN comme la lèpre et l’ulcère de Buruli.

220 960 habitants sont concernés (dont plus de 97 000 enfants).

Pour lutter toujours plus efficacement contre ces maladies qui provoquent de graves lésions chez les malades, le projet WASH a été déployé dès 2020 autour de Gagnoa, un district particulièrement touché.

Crédit photo : IDC Media

BESOIN DE FINANCEMENT POUR 2022 : 116 000

PRIORITÉ ÉDUCATION

OFFRONS UN AVENIR AUX ORPHELINS ET ENFANTS DES RUES

En Afrique et en Haïti, où la situation économique et sécuritaire ne cesse de se dégrader, des milliers d’enfants sont abandonnés ou livrés à eux-mêmes. Ils doivent grandir seuls, exposés aux dangers de la rue, à la violence, la drogue et la délinquance… 

POUR QUELLES RAISONS DES ENFANTS SONT-ILS ABANDONNÉS ?

– Décès d’un ou des deux parents.
– Impossibilité psychologique des parents à prendre soin de l’enfant.
– Extrême pauvreté des familles.
– Superstitions (dans certaines régions, les enfants dont la mère est morte en couche sont considérés comme maudits et bannis).

LE CENTRE TAAB YINGA pour enfants des rues

Depuis plusieurs années, le Burkina Faso est plongé dans une grave crise sécuritaire. Les conséquences sont dramatiques : partout, l’insécurité alimentaire progresse, et les familles plongées dans de graves difficultés économiques ne sont plus en mesure d’offrir un cadre serein à leurs enfants.

Dans les rues de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, des milliers d’enfants en rupture familiale sont ainsi livrés à eux-mêmes et vivent dans la rue. Depuis 2019, la Fondation Raoul Follereau soutient le centre TAAB YINGA, qui accueille, soutient et réinsère ces jeunes.

24 jeunes garçons de 10 à 18 ans sont pensionnaires du foyer, 7 jeunes sont externes en centre de jour (dont 5 filles) et 29 jeunes vivant dans la rue sont soignés et accompagnés.

 

    Crédit photo : D. N’Gatta

    BESOIN DE FINANCEMENT POUR 2022 : 290 000€

    Objectifs :

    – Permettre aux enfants de recréer les liens familiaux dont ils ont besoin pour se construire et trouver leur place.
    – Redonner confiance aux enfants et les responsabiliser via la scolarité et la formation professionnelle.
    – Couvrir les frais de fonctionnement et d’investissement des centres (agrandissements, réfection des structures d’accueil, développement d’activités génératrices de revenus).

    DÉCOUVREZ D’AUTRES PROJETS PRIORITAIRES
    ET BESOINS DE FINANCEMENT 2022 

    SOIGNER 

    • Bénin – Équipements chirurgicaux et de kinésithérapie au centre lèpre de Pobè >4 116 € 
    • Bénin Fourniture de médicaments essentiels au centre ulcère de Buruli de Gbèmontin >30 490 € 
    • Madagascar – Réhabilitation de la pharmacie du centre lèpre de Marana >2 000 € 
    • Mali – Achat de deux motos pour le dépistage >7 500 € 

    ÉDUQUER 

    • France – Rénovation de la salle polyvalente du patronage de Clignancourt >10 000 € 
    • Cameroun – Réfection du dortoir pour enfants des rues du Foyer Saint Jean-Bosco à Yaoundé >10 000 € 
    • Côte d’Ivoire – Frais de scolarité et alimentation d’orphelins à Bouaké>2 000 € 
    • Liban – Installation de panneaux solaires dans une école>20 000 €
    • Haïti – Frais de scolarité de 300 enfants du bidonville Cité Soleil>30 000 €

     RÉINSÉRER 

    • Liban – Construction d’un centre de tri dans un village>25 000 € 
    • Mali – Accueil et formation professionnelle de jeunes femmes fuyant un mariage forcé>11 000€

     La fiscalité au service de votre don

    IMPÔT SUR LA FORTUNE IMMOBILIÈRE

    Vous êtes redevable de l’IFI 2022 si vous êtes résident fiscal en France et si la valeur nette de votre patrimoine immobilier (ensemble des biens et droits immobiliers) non professionnel est supérieur à 1,3 millions d’euros au 1er janvier 2022.

    75% du montant de vos dons en faveur de la Fondation Raoul Follereau, sont déductibles de votre impôt sur la fortune immobilière, dans la limite de 50 000 €.

    Pour l’IFI 2022, les dons pris en compte sont ceux effectués entre la date de la déclaration IFI 2021 et la date limite* de déclaration de l’IFI 2022.

    Les dates de déclaration IFI 2022 sont les suivantes :

    Par courrier : 31 mai.

    En ligne : 24 mai (départements 01 à 19), 31 mai (départements 20 à 59) et 8 juin (départements 55 à 976).

    IMPÔT SUR LE REVENU

    Lorsque vous soutenez les projets de la Fondation Raoul Follereau, vous pouvez déduire 75% du montant de votre don de votre impôt sur le revenu, dans la limite 1000 €* de don, 66% au-delà dans la limite de 20% de vos revenus imposables.

    Après déduction fiscale, votre don vous coûte réellement :

    Pour les premiers 1000 €* de don –> 250 €
    Puis par tranche de 100 € de don supplémentaire –> 34 €

    *(loi de finances 2022)

    Il est impossible de cumuler les avantages fiscaux de l’IFI et de l’IR.
    Vous pouvez cependant répartir votre don entre les deux.