CHRONIQUE RADIO

Chaque semaine, en partenariat avec RCF, retrouvez la chronique d’actualité de la Fondation

Armel Koudou témoigne de son histoire d’ancien malade de la lèpre en Côte d’Ivoire.

Si aujourd’hui l’objectif d’un monde sans lèpre se rapproche, il ne reste pas moins de 200 000 nouveaux cas dépistés chaque année.

Autant de personnes à soigner, guérir, réinsérer dans le respect et la dignité afin qu’elles puissent mener une vie décente.

Armel, ancien malade de la lèpre aujourd’hui guéri, nous raconte son histoire.

© Fondation Raoul Follereau

Geeske Zijp, lauréate du Prix Raoul Follereau à l’Académie Française.

Tous les deux ans depuis 1955, le prix Raoul Follereau est décerné par l’Académie Française afin de récompenser un médecin, un missionnaire ou un soignant, qui par ses travaux ou par son exemple aura pris une part efficace dans la lutte contre la lèpre.

« Pourquoi ne ferais-je pas de ma vie, de tous les jours de ma vie, une seule œuvre d’amour ? » disait Raoul Follereau.

Ce 26 janvier, le prix a été décerné à Geeske Zijp pour son courage et son dévouement envers les exclus. Geeske, infirmière spécialisée lèpre au Tchad où elle travaille pour la Mission évangélique contre la lèpre en collaboration avec la Fondation Raoul Follereau, nous parle de sa vocation humanitaire.

Parce que la lèpre déchire encore des vies !

 

Parce qu’aujourd’hui la lèpre déchire encore des vies, la Fondation Raoul Follereau s’engage à poursuivre son combat pour lutter contre la lèpre et toutes ses formes d’exclusions.

A l’approche de la 70ème journée mondiale des malades de la lèpre, le Dr Bertrand Cauchoix, conseiller médical pour la Fondation Raoul Follereau, nous rappelle l’action de la Fondation sur le terrain.  

Formation et supervision lèpre.

Prévenir les invalidités dues à la lèpre est un axe stratégique fort de la Fondation Raoul Follereau. Il est donc primordial de former des médecins et infirmiers spécialisés sur le terrain.

Michel-Yves Grauwin, chirurgien orthopédiste et spécialiste de la lèpre, qui intervient depuis de nombreuses années en tant qu’expert de la Fondation, nous explique la nécessité de ces formations.

Raoul Follereau et le troisième soulier de Noël.

En cette veille de Noël où la charité doit prendre place dans le cœur de chacun Hubert de Blic, membre du Conseil de Surveillance de la Fondation et porteur du message de Raoul Follereau depuis plus de trente ans, nous fait part du lien entre ce message et Noël.

Alexandra Boccarossa : Géographe de santé.

Le centre Raoul et Madeleine Follereau de Pobè au Bénin est une référence en Afrique de l’Ouest dans la prise en charge et la recherche sur l’ulcère de Buruli. Cette maladie, dont le mode de transmission reste encore inconnu, touche principalement des enfants de moins de quinze ans.

Alexandra Boccarossa, géographe de santé, nous explique en quoi consiste son métier et nous parle de l’étude qui l’a menée à travailler avec la Fondation Raoul Follereau à Pobè au Bénin.

Raoul Follereau, vagabond de la charité.

« Le coeur, c’est la clef du ciel. C’est la grande force de l’univers, la seule invicible, la seule créatrice. » disait Raoul Follereau.

On dit de Raoul Follereau qu’il était un vagabond de la charité. Hubert de Blic, membre de la Fondation Raoul Follereau, nous rappelle l’importance de replacer l’amour et la charité au centre de nos vies, à l’image de notre fondateur Raoul Follereau et de son épouse Madeleine qui y ont consacré la leur.

La lèpre n’attire pas les financements pour la recherche.

Et si on imaginait un monde sans lèpre pour demain ? C’est bien l’objectif que la Fondation Raoul Follereau se fixe à l’horizon 2030 ! Un challenge qui ne se remportera qu’en combinant les efforts et les compétences de chacun à commencer par celles des chercheurs.

Retrouvez le témoignage de Mary Jackson, chercheur et membre de la commission médicale de la Fondation Raoul Follereau.

Offrir ses compétences professionnelles : un engagement bénévole fort !

C’est pour le Moyen-Orient, région sensible de la planète, que Ségolène Bon a décidé de s’engager bénévolement à travers la Fondation Raoul Follereau. Elle met ses compétences professisonnelles et son expertise au profit des actions de la Fondation.

Ses journées sont bien remplies mais cet engagement lui donne le sourire !

Pour apporter votre soutien à l’une des actions présentées par ces chroniques, vous pouvez faire un don en ligne :

Soigner les malades de la lèpre

Un avenir par l’éducation

Moyen-Orient

Raoul Follereau

Bénévolat

Action Rurale

Retrouvez les autres chroniques

Cliquez sur « Conviction et Engagement ! »

Divo : poursuivre une action vertueuse

Divo : poursuivre une action vertueuse

Construit par la Fondation Raoul Follereau à la demande du Programme national de lutte contre la lèpre de Côte d’Ivoire, le pavillon de Divo a ouvert ses portes en 2015 et connaît déjà de bons résultats. Les acteurs du Programme voudraient accentuer les actions de...

lire plus
Den Kanu : 20 ans dans la simplicité

Den Kanu : 20 ans dans la simplicité

Le 8 mars 2017, la pouponnière Den Kanu, au Burkina Faso, a fêté dignement ses 20 ans d’existence. Une fête sous le sceau de la simplicité et de la joie. La fête en Afrique est importante, même avec de pauvres moyens. Comme la pouponnière est tenue par des...

lire plus

Nos missions

<< Nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres >>

Raoul Follereau