CHRONIQUE RADIO

Chaque semaine, en partenariat avec RCF, retrouvez la chronique d’actualité de la Fondation

Devenez des bâtisseurs de Cathédrale !

Dans quelques semaines, aura lieu à Lisbonne la 37ème édition des Journées Mondiales de la Jeunesse.

Hubert de Blic, membre du conseil de surveillance de la Fondation Raoul Follereau et au service de l’œuvre de Raoul Follereau depuis plus de 30 ans avait déjà évoqué, en radio, la pensée et le message de Raoul Follereau, que l’on connait surtout pour son combat contre la lèpre ; mais aujourd’hui c’est plus spécifiquement de son message pour les jeunes dont il nous parle.

 

© Fondation Raoul Follereau

Le projet COPTER-UB.

 

 

 

 

Aujourd’hui, le mode de transmission de la bactérie de l’ulcère de Buruli, qui se manifeste par des lésions cutanées nécrosantes, est encore incertain.

Un facteur de risque important a cependant été identifié et un projet d’envergure est mené depuis janvier 2023 dans la région de Pobè au Bénin.

Sébastien Fleuret, géographe de la santé, directeur de recherche au CNRS et coordinateur du projet COPTER-UB, nous explique en quoi consiste ce projet et quels sont les grands axes de recherche de cette enquête de santé géographique.

 

Dr. Jean-Gabin Houezo : coordinateur PNLLUB au Bénin.

 

 

La lèpre est la troisième maladie mycobactérienne au Bénin, derrière la tuberculose et l’ulcère de Buruli, c’est un succès puisqu’elle régresse depuis 2006.

Une avancée qui reste cependant à nuancer car si le nombre de malades diminue, la proportion de malades avec une infirmité de niveau 2 reste élevée. C’est-à-dire avec une infirmité visible au niveau des mains, des yeux ou des pieds.

C’est l’un des principaux défis du programme de lutte contre la lèpre au Bénin. Le Dr Jean-Gabin Houezo, coordinateur du Programme National de la Lutte contre la Lèpre et l’Ulcère de Buruli au Bénin, nous dresse le bilan sur la lèpre et l’ulcère de Buruli dans ce pays en 2022.

 

 

 

 

Bonne nouvelle pour les malades souffrant de l’ulcère de Buruli.

 

 

 

 

Une bonne nouvelle se profile en matière de recherche pour les malades souffrant de l’ulcère de Buruli !

Un essai clinique est actuellement en cours à Pobè, au Bénin, pour réduire de moitié la durée du traitement de l’ulcère de Buruli.

Cette étude est mise en place et financée par un consortium d’acteurs dont la Fondation Raoul Follereau fait partie.

Le Dr Christian Johnson, conseiller médical de la Fondation Raoul Follereau et investigateur principal de cette étude, nous présente ce projet.

 

 

 

Lutter contre la lèpre au Tchad.

 

 

Avec plus de 40% de sa population qui vit sous le seuil de pauvreté, le Tchad, avec ses 16 millions d’habitants, est classé parmi les plus pauvres du monde.

Pays classé comme prioritaire dans sa lutte contre la lèpre par la Fondation, on y dénombre encore plus de 400 cas de lèpre chaque année. Le Docteur Defiah Paka, médecin conseiller pour la Fondation Raoul Follereau au Tchad nous parle des difficultés auxquelles il doit faire face au Tchad.

Formation et supervision lèpre.

Prévenir les invalidités dues à la lèpre est un axe stratégique fort de la Fondation Raoul Follereau. Il est donc primordial de former des médecins et infirmiers spécialisés sur le terrain.

Michel-Yves Grauwin, chirurgien orthopédiste et spécialiste de la lèpre, qui intervient depuis de nombreuses années en tant qu’expert de la Fondation, nous explique la nécessité de ces formations.

La lutte contre la lèpre en Guinée.

En Guinée, plus de la moitié des habitants vivent sous le seuil de pauvreté et la lèpre frappe surtout parmi les plus pauvres.

Le Dr Michel-Yves Grauwin, chirurgien orthopédiste spécialiste de la lèpre, intervient depuis de nombreuses années en tant qu’expert auprès de la Fondation.

De retour de mission en Guinée, il nous décrit la situation de la lèpre sur place.

Bertrand Cauchoix : témoignage de l’histoire de Julien, un enfant malade de la lèpre.

Si l’objectif fixé d’un monde sans lèpre se rapproche, on dénombre encore 200 000 nouveaux cas dépistés chaque année.

Autant de personnes à soigner, guérir, réinsérer dans le respect et la dignité afin qu’elles puissent mener une vie décente.

Bertrand Cauchoix, conseiller médical pour la Fondation Raoul Follereau au Burkina Faso, au Tchad et à Madagascar nous raconte l’histoire de Julien, un enfant de dix ans, malade de la lèpre.

Armel Koudou témoigne de son histoire d’ancien malade de la lèpre en Côte d’Ivoire.

Si aujourd’hui l’objectif d’un monde sans lèpre se rapproche, il ne reste pas moins de 200 000 nouveaux cas dépistés chaque année.

Autant de personnes à soigner, guérir, réinsérer dans le respect et la dignité afin qu’elles puissent mener une vie décente.

Armel, ancien malade de la lèpre aujourd’hui guéri, nous raconte son histoire.

Pour apporter votre soutien à l’une des actions présentées par ces chroniques, vous pouvez faire un don en ligne :

Soigner les malades de la lèpre

Un avenir par l’éducation

Moyen-Orient

Raoul Follereau

Bénévolat

Action Rurale

Retrouvez les autres chroniques

Cliquez sur « Conviction et Engagement ! »

Nos bénévoles témoignent !

Nos bénévoles témoignent !

En 2023, trente jeunes volontaires sont partis dans des projets soutenus par la Fondation Raoul Follereau au Moyen-Orient. Parmi ceux-ci, Clémence Chastel, étudiante à Lille. De retour d'Égypte, en juillet dernier, elle partage avec nous son expérience.    Au...

lire plus
Divo : poursuivre une action vertueuse

Divo : poursuivre une action vertueuse

Construit par la Fondation Raoul Follereau à la demande du Programme national de lutte contre la lèpre de Côte d’Ivoire, le pavillon de Divo a ouvert ses portes en 2015 et connaît déjà de bons résultats. Les acteurs du Programme voudraient accentuer les actions de...

lire plus
Den Kanu : 20 ans dans la simplicité

Den Kanu : 20 ans dans la simplicité

Le 8 mars 2017, la pouponnière Den Kanu, au Burkina Faso, a fêté dignement ses 20 ans d’existence. Une fête sous le sceau de la simplicité et de la joie. La fête en Afrique est importante, même avec de pauvres moyens. Comme la pouponnière est tenue par des...

lire plus

Nos missions

<< Nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres >>

Raoul Follereau