FAIRE UN DON
Déductible de vos impôts

Fermer

SCOLARISATION

La Fondation Raoul Follereau soutient plusieurs écoles situées dans des zones délaissées, en les aidant dans leurs investissements, à travers la prise en charge de la scolarité des plus démunis ou encore dans la distribution de repas (bien souvent ils n’ont rien mangé le matin)

A Doumé, 300 km à l’est de Yaoundé, capitale du Cameroun, il est une école, l’école Saint Jean Bosco. Cette école, tenue par des religieuses pallotines, est composée d’une école maternelle et d’une école primaire. L’école maternelle accueille des enfants de 3 à 6 ans. Fondée il y a une soixantaine d’années par l’évêque du lieu, la maternelle compte aujourd’hui 5 classes de 40 élèves, soit 200 enfants. Pour s’en occuper, il y a une maîtresse par classe, logée dans des bâtiments attenants.

Le rôle de cette école est primordial dans cette ville de 40 000 habitants : elle permet une éducation des enfants, non seulement pour l’aspect scolaire, mais aussi les autres aspects (hygiène, expression de soi…). Sans cette école, la majorité des enfants ne seraient pas assurés de manger un repas par jour. A Doumé, la distribution d’électricité est aléatoire, il y a 1 lit pour toute la famille, et l’on s’assied par terre. Les enfants n’ont pas de jouet.

Année après année, les prix augmentent. Sans l’apport de la Fondation (environnant les 40% du total), les sœurs ne peuvent boucler leur budget pour donner à manger aux enfants, acheter les fournitures scolaires, payer les enseignants, et assurer les réfections nécessaires. En sus de ces contraintes, les sœurs ont besoin de renouveler les jeux d’extérieurs, abîmés par la dernière saison des pluies.

ÉCOLES CONSTRUITES

ÉCOLES CONSTRUITES

ÉCOLES CONSTRUITES

ÉCOLES CONSTRUITES