FAIRE UN DON
Déductible de vos impôts

Dans de nombreux pays d’Afrique, comme en France, la journée mondiale des malades de la lèpre 2021 a été riche d’humanité et de générosité. Continuons le combat de cet homme qui a passé sa vie à lutter sans relâche pour tous ces enfants, femmes et hommes exclus et abandonnés.

 

Lire aussi >>> Docteur Roch Christian Johnson au journal Le Monde : « Le Covid-19 ne doit pas nous faire oublier le fléau de la lèpre et les populations fragiles »

 

Bénin

 

La 68e Journée mondiale des malades de la lèpre a été célébrée le dimanche 31 janvier au Bénin, dans les villes de Dassa et Parakou. Même si les festivités n’ont pas eu l’ampleur des années passées en raison de la crise sanitaire, les centres de traitement anti-lèpre ont tenu à fêter avec les malades et anciens malades cette journée qui les met à l’honneur. Au programme : discours, chants, danses traditionnelles et distributions de vivres aux anciens malades.

 

Côte d’Ivoire

 

En Côte d’Ivoire, à Daloa, s’est déroulée la JML 2021 le weekend du 30 janvier en présence du ministre de la Santé, du représentant de l’OMS, de l’association Ivoirienne Raoul Follereau, de la Fondation Anesvad, des Forces Françaises en Côte d’Ivoire et du service de Santé des armées. En plus d’une grande cérémonie, la Fondation Raoul Follereau a participé à la journée scientifique sur les maladies tropicales négligées.

 

Retrouvez le reportage de TV5 Monde sur la JML en Côte d’Ivoire

 

Vatican

Le dimanche 31 janvier 2021, le Pape François a mentionné Raoul Follereau ainsi que la célébration de la JML 2021 après l’Angélus.

 

«Nous célébrons aujourd’hui la Journée mondiale de la lèpre, initiée il y a plus de 60 ans par Raoul Follereau et portée notamment par les associations inspirées par son action humanitaire. J’exprime ma proximité avec ceux qui souffrent de cette maladie», a assuré le Pape François. «J’encourage les missionnaires, les travailleurs de la santé et les bénévoles qui s’engagent à leur service», a-t-il poursuivi avant d’évoquer la situation actuelle. «La pandémie a confirmé la nécessité de protéger le droit à la santé des personnes les plus fragiles. J’espère que les dirigeants des nations uniront leurs efforts pour traiter les personnes souffrant de la maladie de Hansen et pour leur inclusion sociale. »

 

Burkina Faso

Le 25 janvier 2021 a marqué le lancement d’une semaine de dépistage actif de la lèpre  au Burkina Faso.  Ce dépistage entre dans le cadre de la célébration de la 68ème journée mondiale des malades de la lèpre.

Dans le village de brousse de Dano, les équipes du programme national de lutte contre la lèpre ont examiné 170 personnes, dépisté 3 nouveaux cas de lèpre et effectué le suivi de 3 patients déjà sous traitement.