FAIRE UN DON
Déductible de vos impôts

Fermer

Le lundi 2 décembre à Alep, l’hôpital Al Raaja a été touché par les bombardements. Un employé est gravement blessé.

 

La situation en Syrie ne fait que s’aggraver, surtout du côté d’Alep. Suite à l’incursion de la Turquie, la carte continue de se dessiner et des guerres ont éclatées à l’intérieur. La ville d’Alep est régulièrement bombardée. Le lundi 2 décembre 2019, l’hôpital Al Rajaa a été touché faisant au moins un blessé grave. Face à l’afflux des blessés, les médecins ont réalisé des interventions chirurgicales toute la nuit du lundi au mardi 3 décembre.

Source : google maps

La Fondation Raoul Follereau soutient cet hôpital par le biais de son partenaire, le professeur Katti. A cause de ces bombardements, le scanner de l’hôpital est tombé en panne : trois plaques électroniques ont été électrocutées. Le remplacement de ces cartes va coûter environ 6300 €. Une somme que le l’hôpital a des difficultés à assurer.

 

>>> Lire aussi : Opération « Un scanner pour Alep »

 

A ce jour, la Livre syrienne est à son plus bas sur le marché. Cela résulte de la crise économique au Liban puisque le marché et les banques qui alimentaient le marché de change était le Liban. Sur le marché noir, le dollar a dépassé le seuil de 1000 Livres. Les conséquences directes se font sentir sur tous les aspects de la vie des populations. En effet, les importations ne se font qu’en monnaies étrangères et le dollar en premier. Un drame de plus que subissent les familles.

 

>>> Écoutez l’interview du professeur Katti

 

En raison de l’invasion turque au Nord de la Syrie, beaucoup de combattants de Daech ont été libérés des prisons kurdes. La crainte de la ville d’Alep aujourd’hui est de revoir les milices de l’Etat islamique se former et participer aux les combats, ce qui replongerait la région dans une époque encore plus sombre… Les irakiens de Mossoul ont cette même crainte . En effet, l’action des Forces Communes de l’Armée Irakienne, qui intègrent l’armée civile de la protection de la Plaine de Ninive (Al Hachd El Chaabi ) majoritairement composé des chiites (Chaback), a entraîné le mardi 3 décembre 2019 une infiltration de Daech à la frontière avec la Syrie.

Beyrouth le 5/12/2019

Roger A. Khaïrallah
Responsable Projets Moyen-Orient