FAIRE UN DON
Déductible de vos impôts

Aminata est une survivante. Violée par un ami de son père à l’âge de 15 ans, la jeune burkinabée souffre de graves blessures psychologiques. Aminata a pu trouver un refuge et une assistance au centre de la Visitation, à Dédougou. Elle apprend à se reconstruire et élever son fils. Découvrez son témoignage.

 

A Dédougou, le centre Notre-Dame de la Visitation accueille des jeunes filles en détresse, enceintes ou avec enfants. Dans la majorité des cas, ces femmes sont en rupture avec leur famille en raison d’une grossesse hors mariage, du refus d’un mariage forcé, de la pauvreté ou d’une tentative d’enlèvement. Créé et dirigé par Nathalie Dakuo, ce centre a sauvé des centaines de vies, aussi bien celles des jeunes filles que leurs enfants.

La directrice porte une vision intégrale de la prise en charge des jeunes filles : l’écoute, les former aux soins des enfants et la formation professionnelle, indispensable pour faciliter leur retour dans les familles. L’écoute tient une place centrale dans l’accueil afin de les rassurer et de leur redonner confiance en elles.

 

En savoir plus >>> Burkina Faso : Elles luttent contre les mariages forcés

 

 

Je m’appelle Aminata, mon enfant c’est Adama.

Je suis tombée en enceinte à l’âge de 15 ans, d’un proche de mon père. J’ai été agressée sexuellement. Cette situation a complètement bouleversé ma vie. J’en porte les séquelles au plus profond de moi-même, sans doute pour toute la vie. La tristesse et le découragement me poursuivent. Mon père n’a pas voulu aller en justice pour condamner mon agresseur.

Aujourd’hui, je suis la formation en couture au Centre Notre-Dame de la Visitation. Cela m’apporte un peu de consolation. J’y trouve des amies et des camarades. Je me prépare un autre avenir. Je suis également très contente des conseils que nous donnent les responsables du centre pour nous donner au travail.

Je n’ai pas de problème avec mon fils, Adama. Il m’est très cher. Il est tout pour moi.

Tout cela apporte un changement positif à ma vie.

 

Aminata

Elève en formation couture, Centre Notre-Dame de la Visitation