FAIRE UN DON
Déductible de vos impôts

Il y a plus d’un an, la Fondation Raoul Follereau, en partenariat avec la Fondation Anesvad et le ministère de la santé ivoirien, lançait un projet inédit à Chiepo, en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, quels en sont les premiers résultats ?

 

Chiepo est un village isolé de plus de 5000 habitants qui se situe dans une région endémique de la lèpre. Il y a plus d’un an, la Fondation Raoul Follereau y initiait une stratégie de prise en charge globale pour lutter contre la lèpre. Dans une localité où les conditions sanitaires sont précaires, l’hypothèse de travail est de démontrer le lien entre une meilleure hygiène et la baisse des maladies dermatologiques telles que les ulcères chroniques, la lèpre ou encore l’ulcère de Buruli.

 

Un accès à l’eau à 100%

 

Pour Cédric de Mel, coordinateur du projet Chiépo, « l’initiative que nous avons entreprise avec la Fondation Anesvad nous a permis d’accroître significativement les niveaux de service en eau, hygiène et assainissement dans le centre de santé, les écoles publiques primaires et dans la communauté de localité de Chiépo. » A ce jour, 100 % de la population bénéficie d’un accès à une source d’eau potable dans un rayon de 500 m. « Au démarrage du projet, nous estimions le taux d’accès à l’eau potable dans la localité à 37,23% pour les 4 forages. » La Fondation a notamment réhabilité 11 forages ainsi que des pompes. Côté hygiène, la construction des blocs de latrines et des dispositifs de lavage de main est achevée dans l’école et dans le centre de santé. « Après plus d’une année de présence, nous pouvons nous féliciter. Les questions relatives à la gestion des infrastructures en eau potable et à l’assainissement dans la localité de Chiépo ont permis de rassembler toutes les forces vives de la communauté. Grâce à l’implication des groupements de femmes, le village du marché bénéficie d’un assainissement hebdomadaire. »

Cédric de Mel affirme que, pour l’heure, le projet est une réussite : « Nous comptons pérenniser notre présence pour consolider dans le temps notre action qui s’inscrit dans une approche de développement et de long terme. » La Fondation Raoul Follereau a relevé d’autres zones endémiques aux maladies tropicales négligées comme la lèpre. Des évaluations pour dupliquer le modèle de Chiepo sont en cours dans les districts de Gagnoa et Soubré.

 

En juillet 2021, la Fondation Suez s’est engagée aux cotés de la Fondation Raoul Follereau pour « Promouvoir les bonnes pratiques en hygiène et assainissement dans la sous-préfecture de Chiépo en Côte d’Ivoire »