FAIRE UN DON
Déductible de vos impôts

Le combat contre la lèpre est loin d’être terminé. La maladie se transmet toujours notamment chez les jeunes générations. A l’image d’Alexine qui a contracté la lèpre avant l’âge de 20 ans.

 

Alexine a 25 ans et est en deuxième année de sociologie à Ouagadougou au Burkina Faso. Née dans une famille de 5 enfants, Alexine a grandi dans le village de Loaga Kong gousse à 110 km de la capitale. Ses parents sont cultivateurs, principalement du mil, des haricots, de l’arachide selon la saison des pluies.

Il y a 6 ans Alexine remarque des tâches sur sa peau, elle voit plusieurs médecins qui lui prescrivent des pommades sans résultat, elle finalement orientée vers le Centre Raoul Follereau de Ouagadougou. Le docteur Ilboudo, médecin dermatologue directeur du centre, dépiste une lèpre multi bacillaire en juillet 2020. Actuellement sous traitement pour un an, elle n’a pas d’effets secondaires. Sa grand-mère était elle même atteinte de la lèpre.

La Fondation va aider Alexine a monter son propre kiosque à café, une partie des recettes servira pour son fonds de roulement, pour ses études et pour ses parents. Elle espère 2 euros de bénéfice journalier.

 

Lire aussi >>> Burkina Faso : Dépister sans stigmatiser